_

FaceBookHitList.com

Always Free To Place a Hit On Someone

_  

Google est connu pour ses services très utiles, dont la majorité de ces derniers sont gratuits. Cependant, lorsque la société a acquis Nik Software, spécialisé dans les logiciels de traitement photographiques, en 2012, le prix de la suite de produits est resté tel — bien qu’elle les a empaquetés à un prix plus bas. Maintenant, Google vient de laisser la Collection Nik complètement libre, ce qui ouvrira les outils hautement considérés à davantage de photographes.La suite se compose de sept plug-ins pour les versions de bureau d’Adobe Photoshop, Photoshop Elements, et Lightroom et le défunt Apple Aperture. Les outils comprennent Analog Efex Pro, Color Efex Pro, Silver Efex Pro, Viveza, HDR Efex Pro, Sharpener Pro et Dfine. Toute personne ayant acheté la suite cette année se verra automatiquement remboursée.La suite logicielle Collection Nik fournit aux photographes des outils supplémentaires pour améliorer facilement les photos. Par exemple, Analog Efex Pro peut aider à créer le look d’un film, alors que Color Efex Pro et Silver Efex Pro sont respectivement dédiées à la colorisation des images, et le noir et blanc. Viveza vous permet d’ajuster la couleur et la tonalité, HDR Efex Pro permet de créer des photos éclatantes, tandis que Sharpener Pro permet d’aiguiser les images, et Dfine réduit le bruit.

Maintenant que la suite est libérée, les photographes professionnels et amateurs peuvent les ajouter à leurs workflows de Photoshop et Lightroom. Les utilisateurs lambdas peuvent quant à eux trouver ce dont ils ont besoin, à condition d’avoir les applications requises (Google fournit des didacticiels en ligne sur la façon d’utiliser les outils).Avec ce changement, certains photographes se demandent ce que vont devenir les plug-ins Nik. Google a montré qu’elle n’a pas peur d’abandonner de populaires applications (vous rappelez-vous de Picasa ?). Et avec la croissance provenant des dispositifs mobiles, Google a mobilisé des ressources dans Google Photos et Snapseed, dont le dernier est développé par Nik. Le temps nous dira si Google va continuer à développer ces plug-ins professionnels pour les ordinateurs de bureau.Le chouchou des backers sur Kickstarter chargé à fournir sur la scène encore naissante des wearables une certaine étincelle, Pebble, a confirmé qu’elle a mis à pied 40 de ses employés, soit une réduction de près de 25 % de ses effectifs.

Malgré l’énorme succès pour ses projets financés par des campagnes de financement participatif (en premier lieu, avec l’originale Pebble et, plus récemment, pour la Pebble Time et la Pebble Time Round), le CEO de Pebble, Eric Migicovsky, a déclaré que « les budgets sont assez serrés ces jours-ci », dans une entrevue accordée à Tech Insider.Il est facile de sauter à la conclusion que les derniers produits de Pebble pourraient ne pas être à la hauteur des espérances de l’entreprise. Mais, il pourrait y avoir d’autres raisons. Le secteur des wearables s’est fortement accentué ces derniers temps, où Pebble a joué un rôle prépondérant à son explosion, et est au milieu d’une phase de réévaluation. À l’avenir, Migicovsky rapporte que la société va se concentrer sur le développement des caractéristiques liées à la santé et à la remise en forme dans ses dispositifs intelligents, en grande partie parce que le suivi de l’activité est la fonctionnalité pour laquelle les consommateurs sont réellement intéressés. La société va également commencer à vendre ses produits en Inde à travers Amazon le mois prochain.

Comme le note Tech Insider, Pebble n’est pas la seule entreprise qui cherche son second souffle sur le marché. Fitbit a récemment étendu ses activités avec le lancement de la Fitbit Blaze, une réelle smartwatch, ce qui pourrait signifier une petite stagnation dans la vente de bracelets connectés. La récente baisse de prix d’Apple sur l’Apple Watch pourrait aussi être un signe que la première smartwatch de l’entreprise n’arrive pas à séduire comme le géant de Cupertino l’aurait espéré.Migicovsky a déclaré que son entreprise est « … dans le long terme. Nous avons une vision où les wearables nous mèneront dans 5 à 10 ans, et nous devons travailler en conséquence ».Alors que beaucoup suggèrent que la smartwatch est toujours la prochaine grande chose dans la technologie, nous attendons le dispositif qui fera le grand « splash ». Il sera intéressant de voir si Pebble peut venir avec un dispositif qui excite le marché de la smartwatch.Vous avez une idée folle pour une application Android ? Google lance un appel sur des idées novatrices et intrigantes deux mois avant la Google I/O avec son Android Experiments I/O Challenge.Les trois meilleures soumissions pour le défi recevront des places pour la I/O 2016, où ils vont montrer ce qu’ils ont réalité à une salle pleine de développeurs de haut rang. Les cinq meilleures soumissions gagneront également un smartphone Google Nexus 6 P.

Pour aider les développeurs à trouver des idées intéressantes, Google a offert quelques suggestions par savoir où commencer. Par exemple, cela pourrait être une bonne idée de venir avec quelque chose qui fait usage des nouvelles fonctionnalités d’Android, comme le multitâche. Les applications qui ont des effets inhabituels et peuvent inspirer d’autres développeurs sont encore meilleures. Si l’inspiration vous manque encore, et que vous avez besoin d’idées, vous pouvez voir ce que les autres développeurs ont fait en allant dans la galerie Android Experiments.Les applications peuvent être conçues pour les smartphones, les tablettes et même les robots. Mais, elles doivent utiliser les « capacités uniques de la plate-forme Android et de manière innovante ». Le défi est une partie de l’initiative Android Experiments que Google a lancée l’année dernière. Depuis son arrivée, le site a accumulé un bon nombre de soumissions. Google veut plus.L’initiative Android Experiments est similaire à Microsoft Garage, mais les applications intégrées pour Microsoft Garage sont normalement conçues par les employés de l’entreprise.Les soumissions pour l’Android Experiments doivent inclure un lien vers le code source sur GitHub, ainsi qu’un lien vers l’application sur le Google Play Store, et une vidéo montrant l’application sur YouTube. Une description des expériences et des informations de contact doivent également être soumises, et vous pouvez déposer votre application depuis ce site. La date limite est le 13 avril.

Views: 7

Comment

You need to be a member of FaceBookHitList.com to add comments!

Join FaceBookHitList.com

© 2017   Created by Ron.   Powered by

Badges  |  Report an Issue  |  Terms of Service