_  

Shop Luxury Watch Specials Up to 75% Off

FaceBookHitList.com

Always Free To Place a Hit On Someone

ArtNaturals® Hair Care Collection   



En douze heures, Lima obtenait déjà les 69 000 dollars espérés (environ 51 200 euros) auprès d’internautes prêts à miser 69 dollars (la moitié du prix final) pour tester Lima. À l’issue de la campagne de financement, la start-up a collecté 1,2 million de dollars auprès de 12 800 personnes qui ont acheté 15 000 boîtiers. La fabrication de l’adaptateur a été lancée auprès d’un fournisseur chinois, les premiers clients bêta-testeurs recevront leur commande en décembre. Le lancement commercial est prévu mi-2014.Plus d’un foyer français sur 6 dispose d‘une offre 4 en 1 incluant accès à Internet haut débit, téléphonie fixe et mobile et télévision, selon une étude Mediametrie / GFK dévoilée ce 27 novembre. Cela représente 4,7 millions de familles. Le taux de pénétration du quadruple play a gagné 10 points en un an : il atteint désormais 17,2% des foyers en France.
DE PLUS EN PLUS D'ÉCRANS
Deux facteurs expliquent, selon l’étude, le succès de ces offres : leur attractivité (permettant de réduire le coût du forfait mobile) et la multiplication des écrans. Les foyers en possèdent 6,4 en moyenne contre 6,2 il y a un an. Une progression notamment portée par celle des écrans connectés et mobiles : 4,7 millions de foyers possèdent à la fois ordinateur portable, téléphone mobile et tablette soit 2 fois plus qu’il y a un an ! Les opérateurs ont tout intérêt à inciter leurs clients à passer au quadruple play : cela leur permet de les fidéliser.
Apple tente de réaffirmer son statut de leader incontesté sur le marché des tablettes. Pour cela, la firme à la pomme a dévoilé mardi 22 octobre à la presse son nouvel iPad Air, plus fin et plus léger, ainsi qu'un iPad mini équipé de l'écran Rétina.
Dans un contexte de concurrence accrue, Apple se devait de marquer le coup sur le marché des tablettes. Deux nouveaux iPad ont donc été les stars de son keynote londonien du mardi 22 octobre.

LA NOUVELLE TABLETTE IPAD AIR : PLUS FINE ET PLUS LÉGÈRE
C'est au vice président du marketing de la firme de Cupertino, Phil Shiller, que Tim Cook a laissé présenter les nouvelle tablettes. La cinquième version de l'iPad est baptisée iPad Air, pour coller à sa promesse : "la plus légère des tablettes au monde", selon Schiller.
Effectivement, l'iPad Air pèse seulement 370 grammes contre 520 pour son prédécesseur. Egalement "20% plus fine", la tablette passe de 9,4 millimètres à 7,5 millimètres. "C'est probablement la plus grande révolution de l'iPad, a déclaré Schiller. [Cette tablette] est nouvelle à tellement d'égards, qu'elle mérite un nouveau nom".
LA MÊME PUCE QUE L'IPHONE 5S
Cette nouvelle génération de l'iPad est équipée du fameux processeur A7 64-bit qui avait fait la fierté d'Apple lors de l'annonce du nouvel iPhone 5S. Il permettrait, selon Schiller, une performance doublement supérieure aux anciennes générations d'iPad.
Fonctionnant sous le nouveau système d'exploitation iOS7, l'iPad Air aura une autonomie de 10 heures, promet Schiller. Disponible en quatre couleurs (blanc, noir, gris et argenté) la tablette sera vendue à 489 euros pour la version 16Go et wi-fi, et à 609 euros pour la version 4G. Elle sera mise en vente à partir du 1er novembre dans une quarantaine de pays, dont les Etats-Unis, la France, la Belgique, le Canada, le Royaume-Uni et la Chine.

L'ÉCRAN RÉTINA DE L'IPAD MINI FERA-T-IL LA DIFFÉRENCE ?
La firme de Cupertino a aussi annoncé une mise à jour de son iPad mini, désormais équipé de l'écran Rétina, super HD (2048x1536 pixels). L'iPad mini nouvelle génération est pourvu de la même puce A7 que l'iPad Air, et sera disponible "en novembre".
De nombreuses critiques ont immédiatement pointé son prix, qui a grimpé à 399 euros, soit une augmentation de 70 euros. En revanche, l'iPad mini original est passé à 299 euros (contre 329 auparavant).
Apple a par ailleurs dévoilé la mise à jour de sa gamme d'ordinateurs MacBook Pro avec écran Rétina. Le système d'exploitation Mac OS X Mavericks est également disponible gratuitement, dès ce 23 octobre.
UN MARCHÉ DE PLUS EN PLUS COMPÉTITIF
Apple a déclaré avoir vendu 170 millions d'iPads à ce jour. Mais Schiller a reconnu : "tout le monde semble fabriquer une tablette de nos jours". Et c'est bien le problème d'Apple, qui fait face à une concurrence sans précédent. Microsoft vient d'annoncer le lancement de ses Surface 2 et Surface 2 Pro, tandis que Nokia dévoilait le Lumia 2520 quelques heures avant l'événement d'Apple.


Auparavant en situation de quasi monopole sur ce terrain, Apple a perdu la moitié de sa part de marché sur les tablettes en l'espace d'un an, rapporte IDC. Si elle reste leader, sa part ne représentait plus qu'un tiers du marché au second trimestre 2013, contre environ 60% sur la même période l'année précédente. Dans le même temps les tablettes équipées d'Android ont connu le sort inverse : de 38% des tablettes vendues au deuxième trimestre 2012 elles sont passées à 62,9% en un an.
Ces deux nouvelles versions de l'iPad n'apportant rien de révolutionnaire contrairement à ce qu'affirme Schiller, difficile de penser qu'ils inverseront cette tendance.
« La question n’est pas de savoir si on s’engage dans cette révolution, mais à quelle vitesse on va y aller. » Pour Vincent Jauneau, le président du comité de marché industrie du Gimelec, la révolution de l’industrie 4.0 est un impératif dont le syndicat des industriels de l’équipement électrique veut se faire le promoteur en France. La conférence de presse que l’organisation tenait ce vendredi 27 septembre a dressé un constat d’urgence : alors que les industriels français n’ont pas tous fait la révolution de l’automatisation de la production (révolution dite « 3.0 » par le Gimelec), leurs homologues allemands se sont engagés avec force dans la voie de l’usine numérique (4.0) depuis au moins deux ans. Les américains ne sont pas en reste et les chinois s’y intéressent.

Pour le Gimelec, c’est cette révolution qui permettra à l’industrie de sortir de sa crise structurelle. L’interconnexion des machines, des sites et des processus de production permettra de rendre l’usine plus compétitive, flexible et économe en énergie. L’industrie 4.0 ne s’arrête cependant pas aux murs de l’usine : l’échange de données se poursuit lors de la distribution et l’usage du produit, créant une richesse à exploiter par les outils de Big Data. Pour Vincent Jauneau, « il ne s’agit pas d’une vision à quatre ou cinq ans. La quatrième révolution industrielle est déjà opérationnelle. »
EFFORT CULTUREL ET FINANCIER
Les outils sont disponibles : capteurs pour collecter les informations, automates pour piloter la fabrication, commandes numériques à l’interface des machines-outils et robots industriels à l’intelligence croissante. Sans oublier bien sûr les indispensables logiciels : conception et fabrication assistée par ordinateur (CFAO), gestion du cycle de vie des produits (PLM), gestion intégrée (ERP), ordonnancement de la production (MES)… Autant de briques qui convergent pour s’intégrer dans l’usine numérique.

Reste à faire l’effort culturel et financier, alors que les marges des industriels sont au plus bas. Avec la brochure qu’il vient d’éditer et le nouveau salon « Smart Industries » qui se tiendra aux côtés d’Industrie Paris 2014 début avril 2013, le Gimelec démarre l’évangélisation des industriels français. Côté financier, cependant, « nous n’avons pas la force des syndicats professionnels américains ni celle des Länder allemands », regrette Vincent Jauneau. Reste l’Etat français, qu’il faudra aussi convertir. Le Gimelec entend d’ores et déjà s’engouffrer dans l’ouverture que représente le 34e plan industriel d’Arnaud Montebourg : l’usine du futur. Un nouvel actionnaire s’intéresse à Lascom. L’éditeur de logiciel spécialisé dans la gestion du cycle de vie de produits ou de projets vient de lever 650 000 euros auprès de Sigma Gestion, un fonds d’investissement parisien.
"Nous avons accumulé les belles références depuis deux-trois ans, souligne Jean-Louis Henriot, le président du conseil d’administration de Lascom, en rappelant les derniers contrats remportés auprès de Technip, de Servair ou encore du Grand Paris. Et nous avions besoin d’argent frais pour soutenir ces projets."

Initialement très spécialisé sur les marchés de la défense, Lascom avait connu une période de creux en 2009, quand les budgets de l’armée ont commencé à se réduire. "Nous nous sommes repositionnés sur les marchés de l’ingénierie et de l’agroalimentaire depuis deux ou trois ans, et cela fonctionne", reprend Jean-Louis Henriot.
La société a par ailleurs dû vendre son activité de CAO (conception assistée par ordinateur) en 2012, pour se recentrer sur le PLM (product lifecycle management), son métier initial. "Nous sommes maintenant un peu plus petits, mais plus musclés", affirme le dirigeant.
DEVENIR RENTABLE AUX ETATS-UNIS
La levée de fonds va également permettre de développer le marché international, où Lascom ne réalise pour l’instant que 18 % de ses 8,5 millions d’euros de chiffre d’affaires. C’est tout particulièrement aux Etats-Unis que l’éditeur de logiciel veut se faire un nom.
Implanté à San Diego, en Californie, avec une équipe commerciale de 8 personnes, la société française prévoit d’investir dans le marketing de ses produits et mieux se faire connaître auprès des donneurs d’ordres américains.
"Nous pensons pouvoir changer de braquet aux Etats-Unis car nous avons acquis de belles références internationales", estime le PDG. Avec un objectif clair fixé à sa filiale américaine : "Nous sommes tout juste à l’équilibre sur ce marché, confie-t-il. Il nous faut maintenant être rentable."
Microsoft veut tourner la page après les résultats décevants de sa première génération de tablettes. Le groupe a présenté, le 23 septembre, deux nouveaux appareils. L’informaticien espère que la Surface 2 et la Surface Pro 2, plus performantes et plus pratiques, séduiront le grand public mais aussi les entreprises.

  1. http://www.blogstuff.co.uk/davydenko/
  2. http://retrouve3.weebly.com/blog
  3. http://blogs.elle.com.hk/retrouve3/

Views: 11

Comment

You need to be a member of FaceBookHitList.com to add comments!

Join FaceBookHitList.com

© 2017   Created by Ron.   Powered by

Badges  |  Report an Issue  |  Terms of Service